Normandie Kilts

Forum de l'association Normandie Kilts. Venez discuter avec nous du Kilt et de la Normandie
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  










Normandie Kilts
Derniers sujets
» la longueur...
Mer 27 Avr - 19:53 par Mc BRIERE

» Presentation
Mer 27 Avr - 18:00 par Mc BRIERE

» Prendre les mesures pour un kilt...
Lun 25 Avr - 20:55 par Lady Chrystel

» Championnat du Monde de Highland Games à Bressuire
Lun 29 Déc - 2:20 par Admin

» BURNS NIGHT 2015
Sam 27 Déc - 16:22 par Admin

» Saint Arthur 2014
Lun 13 Oct - 19:29 par Admin

» Fete des Normand avec l'asso
Mer 1 Oct - 17:43 par Admin

» Normand et fier de l'être
Mer 1 Oct - 17:42 par Admin

» Warro tertous
Mar 2 Sep - 5:42 par franck61

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Social

Partagez | 
 

 L'HISTOIRE DE L'ECOSSE EN QUELQUES DATES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Christian

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 53
Localisation : ENTRE PARIS ET GRANVILLE

MessageSujet: L'HISTOIRE DE L'ECOSSE EN QUELQUES DATES   Mar 23 Aoû - 10:56

kilt2 L'histoire de l'Ecosse en quelques dates kilt2

Bien que les Highlands et les îliens possèdent une histoire commune avec les gens du Sud, leur interprétation des événements s'exprime différemment, en fonction de leur environnement.

Vers 4000 av. J. C. - Les premiers habitants connues arrivent d'Angleterre, d'Irlande et d'Europe du nord-ouest et jettent les bases d'une florissante civilisation néolithique, dont les traces existent encore dans les Orcades.

3500 av. J. C. - L'agriculture, l'élevage et le commerce changent les conditions de vie.

500 av. J. C. - L'arrivée des Celtes annonce l'âge du fer. Dans les Highlands, il se poursuivra bien au-delà de l'arrivée des premiers chrétiens, la région ayant échappé à l'invasion romaine. L'Écosse, qui porte le nom d'Alba, subit la domination de deux tribus celtes, les Pictes et les Britons.

Au Vie siècle av. J. C. - une troisième tribu celte les rejoint, les Scots, qui arrivent du nord de l'Irlande. Ier siècle ap. J. C. – Les Romains ne parviennent pas à soumettre les tribus celtes, qu'ils dénomment "Pictes".

Au VIIIe siècle : Malgré leurs différences culturelles, toutes ces tribus se convertissent au christianisme avant l'arrivée de nouveaux envahisseurs : les Scandinaves. Ils débarquent de leurs longs bateaux à la fin du VIIIe siècle, pillent le pays et exercent le contrôle de sa côte occidentale pendant près de 500 ans. Peu à peu, les Scandinaves s'assimilent aux Pictes et aux Scots en raison du christianisme, leur religion commune. Un Scot devient le roi d'Alba, suite à une alliance royale entre deux tribus. Les Scots prennent une telle importance politique et culturelle qu'Alba prend finalement le nom de Scotia.

Du VIIIe au IXe siècle - Assauts des Scandinaves qui contrôlent le littoral occidental de l'Ecosse.

En 843 - Le roi Scot Kenneth Mac Alpin créé le royaume de Scone, unifiant les Scots et les Pictes.

Au XIe siècle – Le roi Malcolm III fonde la dynastie des Canmore, dont les membres se révèlent d'habiles souverains. Il introduit de nouveaux systèmes de gouvernement anglo-normand. David Ier adopte le système féodal normand et accorde des terres aux grandes familles normandes en échange de leur protection. Alors que le système féodal se greffe sur l'ancien système tribal, des clans très puissants s'organisent. A l'écart de ces changements, inaccessibles dans leurs glens isolés, les clans des Highlands conserveront leur propre système pendant six siècles. Un fossé culturel et linguistique séparera les Highlanders dont la langue reste le gaélique et les Scots des Lowlands, qui parlent lallans, une langue hybride composée d'anglais, de normand et de gaélique.

Au XIIe siècle - Introduction du régime féodal anglo-saxon dans les Lowlands sous le règne de David Ier, tandis que les Highlanders résistent.

En 1296 - Annexion de l'Ecosse par Edouard Ier d'Angleterre.

En 1297 - Les troupes de William Wallace écrasent les Anglais à Stirling Bridge. Trahi, Wallace sera exécuté à Londres en 1305. Il fait encore aujourd'hui figure de héros national.

En 1314 - Le roi d'Ecosse Robert Bruce défait les Anglais à Bannockburn. L'Ecosse redevient indépendante 14 ans plus tard par la reconnaissance du traité de l'Abbaye d'Arbroath (1329) par les anglais.

Du XIVe au XVe siècle - Les Lowlanders, plus urbains, considèrent les Highlanders comme des pillards. Une barrière s'établit entre les deux régions, symbolisée par la faille de Great Glen. Conflits intérieurs et épidémies dévastent le pays. Pour lutter contre l'Angleterre, l'Ecosse s'allie à la France.

Au XVIIe siècle - Des guerres de religion et des guerres civiles éclatent. L'Écosse, qui s'efforce de se séparer de Rome, se voit divisée entre les presbytériens qui rejettent la hiérarchie de l'église et ses rites religieux, et les protestants moins extrémistes, plus semblables aux anglicans du sud de la frontière. Les guerres ruinent l'économie du pays et renforcent l'hostilité des Écossais contre les Anglais.

En 1603 - A la mort d'Elisabeth Ire, Jacques VI d'Ecosse devient Jacques Ier d'Angleterre.

En 1689 – Graham de Claverhouse rassemble une armée de Highlanders pour chasser les troupes anglaises à Killiecrankie, près de Pitlochry.

En 1692 – Massacre des MacDonald par les Campbell, à Glencoe, sur l'ordre du gouvernement anglais. Cet événement renforce l'antagonisme des jacobites, (les partisans de la dynastie des Stuart), toujours en vigueur aujourd'hui.

En 1707 - L'Acte d'union est signé entre l'Ecosse et l'Angleterre, malgré l'opposition de nombreux Ecossais. Les deux nations se partagent un même parlement. Les jacobites, seulement soutenus par les Highlanders, se rebellent.

Les soulèvements de 1715 et de 1745 – Les jacobites tentent de remplacer la dynastie des Hanovre par celle des Stuarts (catholiques), notamment par Jacques Édouard Stuart (fils de Jacques II, dit le Prétendant, réfugié en France), puis par son fils, le prince Charles Édouard Stuart, dit le Jeune Prétendant.

En 1745 - Echec d'un soulèvement jacobite ; interdiction de former des armées privées, de porter le kilt et de jouer de la cornemuse. De nombreux jacobites sont envoyés au bagne ou exécutés, d'autres voient leurs terres confisquées.

Au XVIIIe siècle - La révolution industrielle s'accompagne d'un épanouissement de la vie intellectuelle.

Au Milieu du XIXe siècle - Surpopulation, pauvreté et famine entraînent l'éviction des Highlanders de leurs terres. Beaucoup d'entre eux sont forcés d'émigrer en Amérique du Nord, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Ceux qui restent doivent s'installer dans des fermettes appelées crofts. Les loyers en sont exorbitants et la vie des " crofters " est extrêmement précaire. Les terrains communaux sont réquisitionnés pour les moutons ou les cerfs.

De 1840 à 1886 - La fin de l'industrie du varech et la famine de 1840 poussent des milliers d'Ecossais à émigrer en Amérique du Nord, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Années 1880 - Les crofters se rebellent et obtiennent gain de cause.

Pendant les années 1930 - La crise économique porte un coup fatal à l'industrie lourde de l'Ecosse. Au Milieu du XXe siècle - Le développement de l'énergie hydroélectrique dans les Highlands améliore le niveau de vie des habitants. La découverte de gisements de pétrole et de gaz naturel en mer du Nord, dans les années 1970, favorise la prospérité d'Aberdeen, de sa région et des îles Shetland. Par ailleurs, la ponction systématique des revenus pétroliers par l'Angleterre et les nombreux rachats de sociétés écossaises par les sociétés anglaises provoquent une recrudescence du nationalisme écossais.

En 1967 - Le Parti national écossais (SNP) remporte son premier siège au Parlement britannique.

De 1970 à 1980 - La découverte de gisements de pétrole et de gaz dans la mer du Nord fait la prospérité de la région d'Aberdeen. La fuite des revenus pétroliers vers l'Angleterre et le rachat des compagnies écossaises par des groupes anglais attisent le sentiment nationaliste en Ecosse.

En 1997 - A l'issue d'un référendum concernant la création d'un parlement écossais, une majorité massive se prononce en faveur de son établissement.

En 1999 - La première assemblée du nouveau parlement écossais suscite un élan de fierté nationale et un nouvel optimisme.

Voici résumée en quelques dates importantes, l'histoire de l'Ecosse et de ses Iles.

Bonne lecture à tous,

Philippe Christian
Revenir en haut Aller en bas
 
L'HISTOIRE DE L'ECOSSE EN QUELQUES DATES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La SPA en quelques dates
» J. Monsigny : L'extraordinaire Histoire de la Normandie.
» histoire des pierres précieuses ...
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Normandie Kilts :: Normandie :: Histoires-
Sauter vers: